Lettre aux maires - #1

Portrait de webmestre
ImprimerEnvoyer à un amiversion PDF
Aux maires et aux élus locaux
du territoire d'étude
du projet de Parc naturel régional de la Brie des Morins


Madame la maire, monsieur le maire, mesdames et messieurs les élus,

La phase de diagnostic du projet de Parc naturel régional, qui s'est déroulée de mi-2007 à fin 2009, est terminée. C'est donc maintenant une période nouvelle, décisive, qui s'ouvre, celle de la préfiguration du Parc naturel régional .
Pendant la première phase, les élus des 132 communes du territoire de projet ont été appelés à participer au diagnostic  : ce territoire dispose-t-il des qualités nécessaires pour l'inscrire dans un projet de PNR ? L'IAU (Institut d'aménagament et d'urbanisme de la Région Île-de-France) a produit des analyses de grande qualité; les commissions restreintes, auxquelles vous avez peut-être participé, ont orienté ce travail.
Vient maintenant le moment du projet. Les analyses produites pendant la phase de diagnostic sont un socle pour aider à sa construction.
Comment va-t-il être élaboré ?
Depuis la décision régionale de 2007 qui a désigné l'association des élus comme "relais local de concertation", la communication vers les habitants a été extrêmement discrète . Les élus, individuellement, ont été destinataires d'une lettre personnalisée en juin 2009. Un numéro de "Le journal" est paru début octobre 2009. Le site Internet a vu le jour pour la plénière de conclusion de la phase de diagnostic, qui a eu lieu le 6 juillet 2009. C'est peu.

Comme maire, comme élu, votre avis va être sollicité. Un syndicat mixte doit être créé, après un vote unanime des communes concernées par le périmètre retenu pour cette préfiguration. Qui va décider de ce périmètre ? Vos habitants auront-ils leur mot à dire, à cette étape, aux étapes suivantes ? Seront-ils même informés, comme je le propose dans la contribution jointe ?

Pour la période de préfiguration du Parc, la communication sera-t-elle restreinte ? Ou au contraire le projet s'ouvrira-t-il largement à une élaboration commune avec les acteurs économiques, les organismes consulaires, les acteurs de l'éducation, les associations patrimoniales, d'érudits locaux, solidaires, environnementales, sportives, culturelles, voire même aux habitants, dont bon nombre disposent de compétences, de savoirs-faire, de parcours de vie et d'expériences qui peuvent nourrir l'élaboration du projet commun ?
Au bout du compte, il s'agit de savoir si le projet de Parc naturel régional est d'abord un document d'urbanisme élaboré par les élus seuls, auquel vous aurez à conformer votre plan d'occupation des sols ou votre plan local d'urbanisme, ou bien s'il s'agit d'un projet de territoire et d'un projet de cadre de vie, élaboré collectivement. Un projet commun débouchant sur des objectifs partagés d'aménagement de notre territoire, d'actions environnementales, de réussite dans les apprentissages et les transmissions, de protection du patrimoine, de la culture et des paysages, de développement économique et de création d'emplois.

Ne pourrions-nous pas nous saisir de cette occasion pour, ensemble élus et habitants, "inventer une autre vie ici", comme le suggère le slogan de la Fédération des parcs naturels ?

J'ai fait parvenir au président du Comité de pilotage, de l'association des élus et de la commission communication, en novembre 2009, une contribution sur la gouvernance du projet. J'ai l'honneur de vous la faire parvenir ci-joint. Je souhaite qu'elle puisse contribuer à la réflexion sur la communication et sur les modalités d'élaboration de ce projet en association avec ceux qui vivent ici. Un projet qui peut, à mon sens, constituer une opportunité pour donner à notre territoire un temps d'avance, s'il est mû par l'énergie de ses habitants.

Je vous remercie pour l'attention que vous porterez à cette contribution et à celles qui sont également publiées sur le forum citoyen et je vous prie d'agréer, Madame la Maire, Monsieur le Maire, Madame, Monsieur, l'expression du très grand intérêt que je porte au territoire que nous partageons comme cadre de vie, d'activités, de loisirs et de projets.



José BRITO
habitant de Saint-Germain-sur-Morin
ancien maire-adjoint




Fichier attachéTaille
ContributionGouvernance-scribus.pdf429.64 Ko